Collection

LE FORGERON - MARECHAL-FERRANT

le forgeron
Le forgeron et maréchal-ferrant est l'homme le plus important du village. D'une part, il fabrique tous les outils nécessaires à l'artisan et au paysan : charrues, houes, haches et d'autre part, il ferre les chevaux, boufs et vaches de travail ; il soigne également tous les animaux. Bien souvent il fait fonction d'arracheur de dents !

La forge est activée par le grand soufflet en cuir, plus tard par un soufflet à cylindre et encore plus tard par un ventilateur.

Le forgeron façonne l'acier sur son enclume et sur ses différentes bigornes en se servant de ses nombreuses pinces à l'usage bien spécifique. Mais, le principal travail du maréchal-ferrant est justement de ferrer les chevaux et dans certaines régions,atelier du maréchal ferrant musée lizio les boufs et les vaches.

Pour cela, revêtu de son tablier de cuir, il sort de son atelier avec sa boite à ferrer où est disposé tout ce qui est nécessaire : clous et fers à cheval, à bouf et à vache, brochoir (marteau), tord-nez (pour immobiliser l'animal), morailles, abaisse-langue, râpe, boutoir, coupe-queue, cautériseur à anneau.

L'apprenti agite le chasse-mouches autour du cheval ; bien entendu , ferrer un cheval ne peut s'effectuer sans aller faire un petit tour au café voisin, "Café de la Forge", comme il se doit, tenu bien entendu, par la femme du maréchal. Aujourd'hui les chevaux de trait ont été remplacés par les tracteurs et le maréchal-ferrant s'est souvent reconverti en mécanicien agricole. Quelques jeunes ont pris la relève en ferrant les chevaux de promenade des centres équestres ou des écuries de course. Bien souvent, les fers à cheval ne sont plus en fer mais en aluminium et même en plastique !